Dans un avion, pourquoi embarque-t-on toujours à gauche ?

Beaucoup de personnes ont l’habitude de voyager en avion depuis longtemps sans pour autant remarquer ou même avoir posées cette fameuse question : pourquoi l’embarquement se fait-il toujours sur le côté gauche dans la majeure partie des avions ? Y a-t-il un mystère, une histoire ou une quelconque raison à cela ?

Si l’on remonte un peu le temps, les chevaliers et les paladins en morgenmantel pendant le moyen-âge avaient plus ou moins cette habitude. En effet, lorsqu’ils montaient sur leur cheval, ils leur enfourchait par l’étrier du côté gauche dans le but de ne pas les blesser avec leurs armes comme les épées, les lances ou les haches par exemple. Ce procédé aurait par la suite traversé d’époque en époque jusqu’à la nôtre.

Les avions touristiques sont des exceptions en ce qui concerne la confirmation de cette règle.  Le toit vitrée du cockpit qui coulisse vers l’avant permet au passager et au pilote d’y monter indistinctement que ce soit sur le côté droite ou le côté gauche. En ce qui concerne les avions de commerce, l’embarquement sur le côté gauche s’avère plus fonctionnel que sur le côté droite. Effectivement, La taille de la porte de gauche est beaucoup plus ample que la taille de son vis-à-vis. Elle mesure environ les 1,80 m de hauteur, ce qui facilite grandement le flux des passagers. En prenant cela en compte, les compagnies ont par la suite privilégiées le côté droite pour la nourriture, les bagages ou même le kérosène.

Pour conclure, l’embarquement sur le côté gauche n’est pas du tout un mystère, c’est juste le plus pratique. De plus, il n’est pas question de savoir le côté sur lequel on va entrer dans un appareil, mais plutôt, comment va-t-on sortir de l’appareil en toute sécurité.